"Vers un crash alimentaire" ce soir sur ARTE 21h00

2 Décembre 2008, 09:53am

Documentaire d'Yves Billy et Richard Prost (France, 2008). 90 mn. Inédit.

Alors que la mondialisation est censée être synonyme de croissance, le monde se trouve dans une situation qu'il n'a plus connue depuis trente ans : les stocks de céréales n'assurent plus que 37 jours de nourriture à la population mondiale. C'est bien en-deçà du niveau officiel de la sécurité alimentaire, fixé à soixante jours. Le monde risque d'être plongé dans une crise très grave. Les statistiques indiquent que les récoltes de 2008 seront insuffisantes pour nourrir tous les habitants de la planète, pour la septième fois en huit ans. Au moment même où la demande chinoise en céréales s'est brusquement accélérée, les biocarburants ont commencé à redessiner la carte de l'agriculture mondiale. Aux Etats-Unis, la production d'éthanol à base de maïs engloutit le tiers des récoltes du pays.



« On avait oublié que la faim pouvait jeter des hommes et des femmes au-devant des fusils. L'année 2007 nous l'a rappelé. » C'est sur ces mots, évocation des récentes émeu­tes de la faim dans les pays du Sud, que s'ouvre ce documentaire, conçu comme un panorama des risques qui pèsent sur la planète, sur­exploitée pour nourrir les hommes. Epuisement des sols, réduction des surfaces arables, raréfaction de l'eau, ces éléments, associés à la hausse de la demande chinoise en céréales et à la brusque envolée de la production de biocarburants, amènent à redouter, dans un futur proche, un crash alimentaire.


Enquête au long cours s'appuyant sur de très nombreux exemples et expertises glanés de par le monde, ce film s'apparente à une très bonne leçon de géographie ou d'économie sociale. Avec les qualités - sérieux, pédagogie - que comporte l'exercice, mais aussi les réserves - ton inutilement doctoral, longueurs, surenchère de chiffres - qu'il peut susciter.

Emilie Gavoille

Télérama, Samedi 29 novembre 2008

Commenter cet article